Animer une réunion : accueil
     
   
       

Structurer le temps de la réunion

 
       

Il existe six manières de structurer le temps de la réunion pour optimiser cette ressource stratégique :
Cinq allocations de temps sont contre-productives :

Le retrait des participants, lorsque ceux-ci font, pensent ou réfléchissent à autre chose que le thème de travail commun,

Les rituels sociaux comme les pauses café longues en début de réunion ou les présentations qui n’en finissent pas..

Les procès d’intentions existent lorsque deux ou plusieurs participants utilisent à tort la réunion comme tribune ou champ clos de leur colère, de leur mal-être ou de leurs règlements de compte .

L’intimité trouve son expression dans des conversations « privées » entre deux participants assis côte à côte.

Les passe-temps permettent au groupe de « respirer », d’échanger des informations « hors sujet », et de détendre le groupe. Les passe-temps, source de convivialité et de plaisir sont les plus gros consommateurs de temps. Le rôle de l’animateur est d’en faire prendre conscience le groupe et de les faire cesser.

L’allocation productive est, bien sûr l’activité c’est à dire la poursuite de l’objectif du groupe accepté, affiché et partagé.

 

 

 

 
"Le Temps est le bien le plus rare parce que c'est le seul bien qu'on ne puisse ni produire, ni donner, ni échanger, ni vendre. "
Jacques Attali
     
 
 

 

Conseil :

Privilégiez l’activité, la poursuite de l’objectif :

Vous êtes là pour cela !

Garder sous les yeux de tous le TOP.

 

 

 
 
     
Partager sur
Retrouvez nous sur

 

 

  Conception du site

Ce site a été conçu comme un support pour les stagiaires de
PYGMALION COMMUNICATION

 

Six ouvrages co-écrits par les auteurs de ce site