Animer une réunion : accueil
     
   
       

Fixer le cadre

 
       

Un groupe fonctionne dans un cadre qui lui apporte, confort, sécurité et optimise la contribution de chacun.

Les trois éléments constitutifs du cadre sont les suivants :

Un objectif commun, affiché, accepté, adapté ( les trois A) par le groupe :
Par exemple : « Trouver une solution pour réduire de 10% les frais généraux des commerciaux dans les deux mois à venir. »

Une méthode de travail : les participants ont besoin de savoir, tout de suite, comment l’animateur va faire et quelle contribution concrète il attend d’eux. Le plus simple est encore de le leur dire. Par exemple : « Je souhaite que vous posiez des questions par écrit, que vous preniez la parole en proposant une idée ou une action et je demanderai à Jacques et Isabelle de nous rendre compte oralement pendant cinq minutes de leur visite du site d’Angers . »

Un rôle : les personnes invitées veulent connaître précisément leur contribution. S’agit-il de prendre des notes ? et/ou de poser des questions ? et/ou d’intervenir ?

 

 

 

 
"Le rire doit être construit, basé sur la réalité de la vie, sur des faits communs. La folie, oui, mais avec un cadre. "
Michel Serrault
     
 
 

Conseil : Clarifiez de manière explicite et concrète le rôle attendu de chacun, les animateurs surestiment l’implication a priori des personnes présentes.

 

 
 
     
Partager sur
Retrouvez nous sur

 

 

  Conception du site

Ce site a été conçu comme un support pour les stagiaires de
PYGMALION COMMUNICATION

 

Six ouvrages co-écrits par les auteurs de ce site